Les évolutions proposées dans le cadre de la loi mobilités sont nombreuses. Trois d’entre elles impliquent l’identité même de la machine. Vous hésitez à acheter de peur que votre machine devienne obsolète ? Vous en êtes déjà propriétaire et vous vous demandez si votre machine actuelle sera susceptible d’être hors la loi demain ? Réponses ici.

 

  • Pour l’interdiction de rouler avec une trottinette électrique dépassant les 25 km/h ou 20 km/h

Toutes nos trottinettes sont actuellement livrées bridées à 25 km/h. Si la limitation de vitesse à 20 km/h est actée, les trottinettes devront faire l’objet d’un réglage manuel. Celui-ci pourra être opéré par les professionnels de nos boutiques partenaires ou par vos soins, avec une éventuelle assistance téléphonique dispensée par nos soins.

 

Nous précisons que les gyroroues sont également livrées bridées à 20km/h et que le bridage/débridage peut-être régulé en toute autonomie via l’application mobile.

 

  • Les feux avant et arrière seront obligatoires.

Depuis toujours, toutes nos machines, trottinettes et gyroroues sont équipées de feux avant et arrière.

 

  • Un avertisseur sonore sera obligatoire (klaxon)

Les trottinettes KS sont déjà toutes munies de klaxons. Quant aux gyroroues, une fonction type avertisseur sonore est proposée dans le cadre de l’application mobile.

 

 

Récapitulatif des autres évolutions induites par la loi mobilités :

  • La trottinette électrique sera interdite sur les trottoirs (sauf si le maire l’autorise),
  • La trottinette sera interdite aux enfants de moins de 8 ans,
  • L’assurance civile est obligatoire,
  • L’apparition d’amendes : 135 euros pour la circulation sur trottoirs, 35 euros en cas de non-respect des lois de la circulation et surtout une amende de 1500 euros en cas de dépassement de la vitesse autorisée,
  • L’obligation d’emprunter les pistes cyclables s’il y en a,
  • En cas d’absence de piste cyclable, seules les routes limitées à 50km/h maximum seront autorisées,
  • L’usage des écouteurs sera interdit,
  • Les enfants de moins de 12 ans devront porter un casque,
  • Le port d’un gilet réfléchissant la nuit ou lorsque la visibilité est faible sera obligatoire,
  • Le transport de passagers sera interdit,
  • Le stationnement sur trottoir sera encadré,
  • L’obligation de tenir à la main sa trottinette électrique, moteur coupé, pour circuler dans les immeubles et sur les trottoirs,
  • Pour le free floating (trottinettes électriques en libre service), les collectivités (maire ou communauté des communes) auront pour tâche de les réguler. Ils pourront délivrer ou non un titre d’occupation du domaine public.